Facteurs de risque et maladies rénales

Il existe des facteurs de risque qui peuvent provoquer une maladie rénale ou bien qui peuvent accélérer la progression d'une insuffisance rénale chronique préexistante.

Un facteur de risque important est l'âge. Ceci est dû à la perte progressive des petits filtres dans le rein, mais aussi à l'apparition d'autres maladies avec l'âge qui ont des conséquences sur le rein comme l'hypertension artérielle, le diabète ou les maladies cardio-vasculaires.

facteurs risques

Les maladies rénales sont plus fréquentes chez l'homme que chez la femme. Un des facteurs en cause est l'effet direct des androgènes.

Lorsqu'il existe un malade rénal dans la famille proche, le risque de développer aussi une maladie rénale est augmenté, d'autant plus s'il existe deux parents proches atteints d'une maladie rénale.

L'hypertension artérielle peut se compliquer en développant une insuffisance rénale appelée la néphropathie hypertensive.

L'obésité est fréquemment associée à l'hypertension artérielle, à la perte anormale de protéines dans les urines et à l'insuffisance rénale chronique progressive. L'obésité et ses effets secondaires ont un effet délétère direct sur le rein.

Une étude publiée en 2013 montre une association nette entre l'obésité présente à la puberté et un risque plus élevé de développer une insuffisance rénale chronique à l'âge de 60 ans.

En ce qui concerne le tabac, des études japonaises ont montré une relation directe entre le tabagisme et le développement d'une insuffisance rénale chronique.

L'alcool peut endommager le foie pouvant entrainer un effet néfaste sur le rein.

L'effet des drogues se traduit par une toxicité directe ou indirecte sur le rein.

L'effet du paracétamol et des anti-inflammatoire sur un rein malade n'est pas inoffensif. Leur utilisation doit se faire avec précaution en veillant à bien s'hydrater surtout lorsqu'il s'agit d'une personne âgée.

Le climat a aussi un impact sur la fonction rénale. Les fortes chaleurs peuvent entrainer des déshydratations qui peuvent être responsable d'insuffisance rénale chronique ou aigue.

Enfin, il existe aussi une différence entre les ethnies, mais les facteurs environnementaux et socio-économiques jouent aussi un rôle.

Evoquer l'impact de ces facteurs de risque sur le rein est primordial, car l'insuffisance rénale est au départ silencieuse. Détecter une maladie rénale chez les sujets avec ces différents facteurs de risque devient alors bénéfique.



Retour à la page précédente