Analgésiques (antidouleurs)

Les analgésiques sont utilisés dans de très nombreuses situations. L'antidouleur le plus courant est le paracétamol. Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) sont prescrits le moins possible chez les personnes atteintes d'insuffisance rénale, puisqu'ils peuvent aggraver l'insuffisance rénale. Dans ce groupe on retrouve par exemple l'ibuprofen, le diclofenac et le naproxen.


Indications : Douleur, fièvre.
Effets indésirables : Rare lors d'un dosage correct. Devient nocif en cas de surdosage. Dose maximale : 3g (chez le patient hémodialysé) - 4g par jour.


Indication : Douleur aiguë ou chronique d'intensité moyenne à forte.
Effets indésirables : Nausées, vomissements, vertiges, constipation, sècheresse buccale, transpiration, confusion, maux de tête, fatigue.
Dose maximale chez le patient hémodialysé : 100mg/jour (pas de forme retard)



Retour à la page précédente