Médicaments contre l'anémie

Les patients insuffisants rénaux sont souvent atteints d'anémie. Cette anémie peut avoir plusieurs causes :

  • Production insuffisante de nouveaux globules rouges suite à :
    • un manque d'éléments essentiels pour la production des globules rouges : manque de fer ou manque de vitamines (vitamine B12, acide folique, ...).
    • un manque d'érythropoétine (EPO). L'EPO est une hormone secrétée par les reins et qui stimule la production de globules rouges.
  • Destruction plus élevée de globules rouges. Ceci peut avoir des causes multiples (insuffisance rénale, certaines maladies rhumatologiques, maladies du sang ...).
  • Chez les patients dialysés le résidu de sang dans le système de dialyse peut aussi causer une perte de sang.


Indication : Anémie liée à un manque d'EPO.
Administration : Injection sous-cutanée ou intraveineuse 1 fois par semaine (avec un intervalle pouvant aller jusqu'à 1 fois par mois).
Effets indésirables : Hypertension, maux de tête.


Indication : Anémie liée à un manque d'EPO.
Administration : Injection sous-cutanée ou intraveineuse 3 fois par semaine (avec un intervalle pouvant aller de 1 fois par jour jusqu'à 1 fois toutes les 2 semaines).
Effets indésirables : Hypertension, maux de tête.


Indication : Anémie liée à un manque de fer.
Administration : Un comprimé par jour, à jeun. A prendre au moins 2 à 4 heures avant les médicaments suivants : certains antibiotiques (quinolones), médicaments pour la maladie de Parkinson (levodopa), biphosphonates, médicaments thyroïdiens (levothyroxine), bicarbonate de soude ou chélateurs de phosphore,...
Effets indésirables : Une coloration noire des selles apparaît généralement, sans conséquence notable. Troubles gastro-intestinaux, nausées, vomissements, constipation ou diarrhée peuvent apparaître.


Indication : Anémie liée à un manque de fer.
Administration : Par voie intraveineuse, hebdomadaire à mensuelle.
Effets indésirables : Goût métallique, plaintes gastro-intestinales, chute de tension, réaction allergique. Avant d'administrer la première dose, une dose test est préconisée afin d'évaluer la tolérance. Si aucun effet indésirable ne survient, le reste de la dose peut être administré. Chez les patients en dialyse, la résorption intestinale de fer est limitée et par ce fait une administration par voie intraveineuse est très souvent nécessaire pour disposer de réserves de fer correctes et suffisantes pour palier à l'anémie.



Retour à la page précédente