Vaccins

Certaines maladies chroniques comme l'insuffisance rénale, s'accompagnent de déficits immunitaires et/ou d'une susceptibilité accrue aux infections ; les patients qui en sont atteints requièrent des vaccinations sélectives.

La vaccination contre la grippe est recommandée tous les ans chez les patients dialysés. Elle doit avoir lieu de manière optimale entre octobre et mi-novembre. Le but est d'éviter les complications de la grippe telles que pneumonie, hospitalisation ou décès.

La vaccination contre le pneumocoque est également recommandée pour les patients dialysés, car ce pathogène des voies aériennes supérieures peut rapidement atteindre les voies aériennes inférieures et induire une pneumonie, cause importante de morbidité et de mortalité.

En général, la vaccination prévue tous les 5 ans chez les patients immunocompétents est ramenée à tous les trois ans chez les patients dialysés.

Tous les patients dialysés nécessitent une vaccination contre l'hépatite B. La vaccination recommandée est à administrer (à 0,1,2 et 6 mois) le plus tôt au cours de l'insuffisance rénale chronique (idéalement avant la mise en dialyse).

La vaccination contre tétanos et diphtérie nécessite trois injections, si elle n'a pas été effectuée au cours de l'enfance. Le plus fréquemment, les patients dialysés nécessitent simplement des doses de rappel tous les 5 à 10 ans.



Retour à la page précédente