La greffe à partir de donneur vivant

Dans le cas du don à partir de donneur vivant, d'après la législation, le donneur peut être une personne majeure ayant un lien affectif ou familial avec le receveur. Les donneurs peuvent donc être :

  • le père ou la mère;
  • le frère ou la sœur;
  • le(a) conjoint(e)/concubin(e);
  • le fils ou la fille;
  • un grand-parent;
  • l'oncle ou la tante;
  • un cousin ou une cousine germaine;
  • le conjoint de la mère ou du père;
  • toute personne ayant un lien affectif de plus de 2 ans avec le receveur (ami proche).

Dans certains cas, il est possible de commencer le bilan avant de débuter un traitement de suppléance (hémodialyse ou dialyse péritonéale).

Le don vivant est le don idéal car il peut être programmé, les conditions de transplantation sont optimales. La durée de vie du greffon issu d'un don vivant est en générale supérieure à celle d'un don d'un donneur décédé.

Le don pour le donneur vivant est une intervention chirurgicale totalement maîtrisée qui nécessite une hospitalisation d'environ une semaine.

Les risques liés à cette intervention sont les mêmes que pour toute autre opération, c'est-à-dire des risques liés à l'anesthésie ou des complications post-opératoires.

Dans le cas d'un donneur vivant, un bilan de santé sera réalisé en même temps que le bilan du receveur. Il est tout à fait possible d'avoir plusieurs donneurs potentiels.

Si la greffe est possible à partir d'un donneur vivant, le dossier sera analysé par un comité d'éthique qui validera la transplantation.

Après l'intervention, le corps a la faculté de s'adapter à sa nouvelle situation : le rein restant va alors grossir et assurer le rôle des 2 reins.

Par la suite, le donneur sera suivi par l'équipe de transplantation dans un premier temps, puis par son médecin traitant pour s'assurer de sa bonne santé.

Si malheureusement vous n'avez pas la possibilité de bénéficier d'un don vivant, il est possible de s'inscrire sur une liste pour obtenir un rein à partir d'un donneur décédé.

En résidant au Luxembourg, vous avez la possibilité d'être inscrit sur la liste d'Eurotransplant ou de France Transplant. Cela suppose qu'il existe un certain délai d'attente avant de recevoir un greffon.

Très souvent, la personne devra commencer un traitement de suppléance rénale (hémodialyse ou dialyse péritonéale) avant d'être greffée.



Retour à la page précédente