Dialyse péritonéale et problèmes de constipation

Les personnes sous dialyse péritonéale ont un risque accru de constipation qui peut affecter leur qualité de vie de manière significative.

Quand peut-on parler de constipation ?

Vous êtes constipé(e) si :

  • Vos selles sont grumeleuses ou dures
  • Vous devez faire des efforts de poussée
  • Vous avez l'impression d'avoir évacué de façon incomplète
  • Vous éprouvez une sensation d'obstruction
  • Vous avez moins de 3 évacuations par semaine

Quelles sont les causes de la constipation ?

Parmi les causes d'une constipation, nous trouvons :

  • La restriction hydrique
  • Le régime alimentaire trop strict
  • Le manque d'activité physique
  • La pression du fluide de dialyse péritonéale

Quels sont les risques ?

Les risques de la constipation pour une personne sous dialyse péritonéale sont :

  • Un mauvais drainage
  • Des déplacements de cathéter
  • Une fissure anale
  • Des hémorroïdes

Quelques conseils :

  • Aller à la selle tous les jours à la même heure
  • Répondre au besoin d'aller à la selle
  • Boire un 1 verre d'eau glacée le matin à jeun
  • Quand vous allez aux toilettes, surélever les jambes de manière à être en position « accroupie »

constipation

  • Pratiquer une activité physique régulière : ménage, marche, vélo, massage doux du ventre, danse de salon, etc.
  • Se relaxer : yoga, sophrologie, réflexologie plantaire, etc.
  • Prendre soin de son sommeil

Pour prévenir ou soulager une constipation, quelques conseils alimentaires sont à suivre :

Equilibrez votre alimentation au quotidien. Ce n'est pas la quantité que vous ingérez qui compte mais plutôt la régularité.

  • Assurez un bon apport en fibres alimentaires : 5 fruits et légumes par jour
  • Equilibrez votre flore intestinale en consommant des produits contenant des bonnes bactéries lactiques tels que : le lait battu, les yaourts au bifidus, etc.
  • Ayez un apport équilibré en matières grasses
  • Privilégiez le beurre cru et les huiles végétales (olive, colza, soja, pépins de raisin, tournesol)
  • Selon votre apport hydrique journalier autorisé, répartissez votre consommation d'eau sur toute la journée
  • Préférez les aliments complets (pain complet etc.) car ils sont plus riches en fibres (attention : leur teneur en potassium est aussi plus élevée)

Evitez les aliments à effets constipants* :

  • Le riz
  • Le chocolat
  • Les bananes
  • Les carottes cuites
  • Les biscottes

*Certains aliments (comme les fruits) peuvent faire partie du régime individuel, qui sera le résultat d'une concertation entre équipe médico-soignante et service diététique.



Retour à la page précédente